102 600 euros ont été reversés par la Vannetaise en 2017 !

Voici les projets qui ont été menés grâce à ces dons :

 

CHBA : 10 000€

Projet : Aménagement d’un espace d’accueil pour les enfants de patients

Achat de matériel :
• chariot mobile
• jeux, jouets
• livres, crayons, coloriages
• mobilier (chaises, tables)

Projet : Soins de confort

Détails des soins :
• sophrologie : 250 séances individuelles
• Qi Gong : 52 séances collectives (1 par semaine)
• coiffeuse : 2 fois par mois (60 patientes pour l’année)
• modelage aux pierres chaudes : 60 patientes pour l’année

Centre Eugène Marquis : 29 000 €

Projet : recherche pour les cancers du sein triples négatifs
et développement de molécules

 

Explications :

Les dons contribuent aux avancées réalisées par l’Unité qui travaille sur les cancers du sein triples négatifs.
Les travaux soutenus par La Vannetaise devraient permettre, outre l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques, de générer des molécules à fort potentiel thérapeutique (molécules déjà brevetées et en cours de développement au laboratoire dans l’animal)

Ces travaux sont conduits par Véronique QUILLIEN (Biologiste) en association avec le Dr Thibault de LA MOTTE ROUGE (Oncologue).

Faire Face Ensemble : 44 000 €

Projet : Accompagnement des malades

Quelques chiffres / activités :
• 88 nouvelles personnes malades ou proche,
accueillies
• Access bars (nouvel atelier) : technique de relaxation
par accu pression au niveau du crâne
• 3 séances de conseils en maquillage (nov & déc)
• 1 pièce de théâtre
• 4 sorties en mer
• 1 excursion de 2 jours en Anjou
• 1 sortie à Rochefort en Terre pour les illuminations de
Noël

 

Quelques chiffres / dans les centres de soins :
• visites journalières assurées par 23 bénévoles
• 9 000 contacts établis / 1 200 h données
• 52 séances de harpe thérapie dans les centres de
chimio ambulatoires Vannetais et en hospitalisation

Hôpital privé Océane : 12 000€

Projet : Modelages aux pierres chaudes et réflexologie plantaire

57 modelages ont été pratiqués en oncologie, il en reste 18 à effectuer.
Les bénéfices apportés par le soin sont :
• profonde relaxation
• diminution de l’anxiété
• diminution de la douleur dans 80% des cas
• amélioration de l’image de soi
• ré appropriation de l’image corporelle
• amélioration des troubles du sommeil

65 séances sur les 89 allouées ont été faites, il en reste 24 à effectuer.
Les résultats :
• 100% des patients ressentent un bien-être immédiat
• 95% des patients ressentent une amélioration de leur anxiété
• 17 patients présentaient des nausées, 15 ont eu une baisse des nausées
• 15 patients présentaient des douleurs, 12 patients ont ressenti une baisse des douleurs

Projet : achat de pompes volumétriques

4 pompes volumétriques financées par La Vannetaise, arrivées le 18 décembre 2017. 12 pompes équipaient le service, pour 24 places d’accueil.

Un véritable bénéfice pour les patients comme en témoigne le responsable de la pharmacie :
« Tous les traitements de chimiothérapie par voie intraveineuse sont indiqués sur pompes volumétriques (ou à perfusion) pour maîtriser le temps d’injection, notamment, lorsque de faibles débits sont à administrer sur des périodes assez longues et que le réglage manuel au compte-gouttes est difficile. Et lors de la perfusion de médicaments à fort risque d’allergie : un très faible débit permet une amélioration de la tolérance du patient. Ces pompes permettent de sécuriser le débit de perfusion et maitriser les temps de cure”

La clinique des Augustines de Malestroit : 6 000€

Projet : Formation à l’hypnose médicale de 2 soignants de l’unité de soins palliatifs de la Clinique des Augustines à Malestroit

Dans le cadre des soins palliatifs, l’hypnose permet à l’inconscient du patient d’aller dans un lieu propice à la détente (lieu de sécurité connu ou pas) ; cela procure une sensation de bien-être, de légèreté, de confort et permet au patient de se détacher de sa douleur et de ses angoisses. L’hypnose est donc un outil thérapeutique très performant, particulièrement en situation difficile où elle est bénéfique à la fois pour le patient et le soignant.
En France, la formation à l’hypnose conversationnelle et formelle est réservée aux professions de santé.

Témoignage de Martine, infirmière en cours de formation à l’hypnose médicale :
Je vous propose une situation vécue récemment dans le service :

“Je viens faire un pansement à Mme H., atteinte d’un cancer, avec une plaie qui nécessite des pansements quotidiens douloureux.
Je lui parle de ses roses qui sont dans sa chambre. Elle évoque leur provenance : son jardin.
Je l’invite à fermer les yeux et tout en commençant le pansement, d’une voix basse et calme, je lui suggère de retourner dans son jardin, de regarder… la couleur des roses… les pétales… les feuilles… la tige, d’écouter…les bruits environnants… ou le silence… de senti… le parfum… en insistant sur le mots « agréable », et de profiter… de ce moment… paisible. Je lui demande si elle veut couper une rose et la mettre dans un vase, elle hoche de la tête pour ratifier et fait une boule avec ses mains pour symboliser le vase.
A la fin du pansement, je lui dis de revenir ici et maintenant, quand elle le souhaite, en ouvrant les yeux .Après quelques instants elle me dit « c’était bien mais il faudrait peut être faire le pansement ».
Depuis le début de la formation je me surprends à être plus attentive aux sensations visuelles, auditives et olfactives de mon environnement. Je suis plus observatrice et plus à l’écoute des autres. Ma façon d’être et de faire change petit à petit. Merci.”

Témoignage de Sylvie, aide soignante, en cours de formation à l’hypnose médicale :

« Je retire énormément de bénéfices dans cette pratique, elle me permet de détendre et d’induire, dans l’esprit des patients qui me sont confiés, du confort et un peu de sérénité, ce qui rend les soins plus confortables. En soins palliatifs ce qui est important ce n’est pas le temps qui reste à vivre, mais ce qu’on met dans ce temps ; si je peux y mettre de la paix c’est gagné ! Merci »

L’association Source de vie : 1 600€

Projet : formation de bénévoles intervenants en soins palliatifs

L’association Source de vie apporte auprès des patients une présence et une écoute. “On ne les force pas non plus à parler. On est dans une attitude de précaution : on laisse la liberté aux patients et aux familles de nous accueillir” témoigne un bénévole engagé.
Les dons de la Vannetaise 2017 ont permis de recruter et former 3 bénévoles engagés dans l’association : ceux-ci sont à présent en poste chaque semaine à l’Unité de soins Palliatifs de Malestroit, au service Decker du CHBA et à l’Hôpital Privé Océane. Chaque cursus de formation d’un bénévole relève d’une véritable démarche d’engagement professionnel. C’est la garantie de notre sérieux auprès des patients qui nous sont confiés.